Vide

Total : 0,00 €
Appelez nous au : 09 50 10 86 81 / Livraison gratuite à partir de 99€ TTC

Le cododo : bienfaits, aprioris et mode d'emploi

Le cododo, ou encore co-sleeping, renvoie à la pratique du sommeil partagé. Cette dernière étant presque la norme dans certains pays d’Asie et d’Afrique, elle a presque disparu dans les pays occidentaux où la séparation précoce et le sommeil solitaire se sont imposés au cours du XXème siècle. Pourtant, il s’avère que le dormir-ensemble serait bel et bien la forme la plus instinctive de sommeil. 

Cet article a pour objectif de vous fournir les éléments essentiels afin de comprendre l’utilité d’une telle pratique, de répondre aux questions les plus récurrentes sur le sujet et vous donner les clés pour un cododo réussi et paisible. 

Le Cododo, mode d’emploi ?

Le principe est de faire dormir le bébé dans la chambre de ses parents. Il peut s’agir de faire dormir le bébé dans votre propre lit, dans un berceau accolé au lit ou dans un lit à part, mais il peut aussi s’agir de passer une partie de la nuit avec son conjoint et une autre partie avec son enfant. Les variantes sont multiples et permettent de s’adapter aux besoins de chacun.

Les bienfaits du cododo

babybay.jpgConsidéré comme une méthode de maternage naturel, le cododo est un vrai facilitateur d’allaitement. Il aide également à forger le lien d’attachement, ainsi que la prévention de la Mort Inattendue du Nourrisson (MIN) (contrairement aux idées reçues). Le repos des parents et du reste de la famille est préservé grâce au calme des nuits sans pleurs et sans interruptions fatiguantes… 

…Des bienfaits peu souvent mis en avant.

Le sommeil partagé favorise la bonne mise en place de l’allaitement ! En effet, la proximité physique facilite les tétées nocturnes. Ainsi, bébé peut se nourrir lorsqu’il le souhaite, et maman n’a pas besoin de se lever pour donner le sein. Lors de l’allaitement, les mamans relâchent une hormone, la prolactine, qui est à l’origine de leur état de fatigue soudain. La nuit, le taux de prolactine présente un pic et aide à mieux se rendormir ! De plus, les tétées fréquentes favorisent la lactation et souvent les mamans qui dorment avec leur bébé allaitent plus souvent et plus longtemps. 

Par ailleurs, cette proximité physique est l’occasion de partager un réel moment de complicité avec son enfant qui renforcera le lien qui vous unit et permettra de former un socle de sécurité affectif et physiologique. On peut rassurer son bébé par une simple caresse, un murmure ou par sa simple présence. Le bébé cherche un contact instinctif avec sa maman et la maman peut répondre facilement aux appels de bébé. Toute cette attention que portent les parents à leur enfant la nuit contribue à réduire le stress chez ce dernier qui se sentira rassuré et protégé. 

D’autre part, le sommeil partagé contribue à la prévention de la Mort Inattendue du Nourrisson (MIN) qui effraie tant de parents. La présence d’un adulte permet à l’enfant de réguler sa respiration, son sommeil, ses modes d’éveil, son rythme cardiaque et sa température. En effet, le rythme de respiration des parents est imité par le bébé qui aura alors moins tendance à faire de longues apnées. 

Les aprioris sur le cododo 

livre.jpgLe sommeil partagé est un sujet très tabou en France sur lequel circulent de nombreux préjugés.  Dans son livre Le Cododo, C.S Didierjean-Jouveau, cherche à faire taire les croyances qui pèsent sur cette pratique. 

Tout d’abord, la peur de l’étouffement, et de ce fait, la crainte de provoquer la MIN, constituent le premier argument des parents contre le sommeil partagé. Pourtant, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir à ce propos dès lors qu’on respecte les contre-indications. Par ailleurs, il a été prouvé par des enregistrements vidéo que mère et enfant ajustent naturellement leur position dans leur sommeil. 

Si le cododo est fait dans les règles (voir plus bas la partie « Les précautions à prendre), le bébé a statistiquement moins de chance de faire une MIN qu’un bébé qui dort seul.C’est suite à ce constat que l’UNICEF et l’OMS se sont engagés en faveur du cododo.

Autre préoccupation : l’intimité du couple. Le lit parental étant associé à un lieu de sexualité, cela dérange souvent certains parents qui pensent que bébé n’a rien à faire dedans. Mais le lit parental est loin d’être l’unique lieu d’intimité et de sexualité d’un couple. Ainsi, C.S Didierjean-Jouveau vous invite « à faire preuve d’imagination ».  

Pour certains, la pratique du cododo est le signe que vous n’êtes pas capable de résister aux « caprices » de votre enfant et que ce dernier « n’apprendra jamais à dormir ». Pourtant, l’auteure insiste : si le bébé appelle en pleurant, c’est qu’il a besoin de vous. Le bébé est un être immature et dépendant de ses parents pour répondre à ses besoins tels que se nourrir, s’habiller et se déplacer. Mais il convient aussi de prendre en compte son besoin d’être rassuré. En effet, le nourrisson a passé 9 mois dans un endroit clos, chaud et dans lequel il était nourri en continu. C’est pourquoi, le bébé qui dort seul a tendance à appeler à votre protection en pleurant. Par ailleurs, les dernières études à ce sujet ont montré que quand le bébé pleure, il sécrète un taux important de cortisol, l’hormone du stress. Par conséquent, il est recommandé de répondre à ses appels. A terme, si les parents refusent d’y répondre, il se peut que le bébé se résigne à exprimer sa détresse. 

Certains craignent que le cododo empêche leur enfant de devenir autonome. Pourtant, au cours de sa thèse de doctorat, Heron P. a démontré que les enfants qui n’avaient jamais été cododotés avaient tendance à être plus dépendants de leurs parents que ceux qui partageaient le lit parental.

Les précautions à prendre 

Si vous décidez de vous mettre au cododo, il convient de respecter un certain nombre de contre-indications afin de veiller à la santé de votre bébé. Le magazine Libre! (Que je vous recommande fortement !) a consacré un article au cododo et rappelle les mesures de sécurité préconisées par UNICEF-UK. 

  • Ne pas dormir avec un animal de compagnie 
  • Que les parents ne soient sous l'emprise d'aucune drogue (alcool, cannabis, cocaïne, etc.) et qu’ils ne fument pas de tabac (les fumeurs relâchent des toxines durant leur sommeil)
  • Sécuriser les bords de lit : l'enfant ne doit ni tomber ni se retrouver coincé entre le lit et le mur 
  • Que le matelas soit bien ferme 
  • Eviter la profusion de coussins et en cas d’utilisation de couette, ne pas monter cette dernière au-dessus du nombril.
  • Maintenir une température peu élevée dans la chambre (18/19°). On remarque que la plupart de ces conseils valent également pour un enfant en sommeil solitaire..

Vous pouvez découvrir au magasin une gamme de berceau cododo de la marque Allemande Babybay. Cette dernière propose des produits certifiés dont la composition est respectueuse de l'humain ainsi que de l'environnement afin de garantir une sécurité optimale à votre enfant. 

Plusieurs modèles de lit cododo sont en exposition et peuvent être loués (avec option d'achat) : ICI

Ou directement achetés : ICI